Paris-Sorbonne : La conception marxiste de l'histoire

Timezone::

Description

Réunion du Cercle marxiste de La Sorbonne


Selon l'historien Edward Gibbon, l’histoire ne serait que « le registre des crimes, des folies et des infortunes de l’homme ». Elle n'aurait donc aucun sens et aucune loi ne s'y exprimerait. Cette idée est réfutée par le « matérialisme historique » de Karl Marx. Pour la première fois, Marx a fait de l'histoire une science digne de ce nom. Dans le même temps, il a indiqué aux exploités et aux opprimés les voies de leur propre émancipation. Il ne s'agit plus seulement d'interpréter le monde, mais de le transformer !
18h30 au café Kaf Conç Tolbiac
114 rue de Tolbiac, Paris 13e